10 000 JARDINS EN AFRIQUE Projet

Depuis 2011, Slow Food cultive un réseau de plus de 3000 jardins potagers en Afrique.

Dans les écoles, les villes et les villages, ces jardins permettent aux communautés de choisir quoi cultiver, manger et vendre, soutiennent les économies locales, protègent l’extraordinaire biodiversité du continent africain, valorisent les connaissances traditionnelles et la culture alimentaire, entretiennent un réseau dynamique de jeunes gens engagés à changer l’avenir de l’agriculture et de la nourriture en Afrique.

Mais nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin : notre objectif est désormais de mettre sur pied un millier de nouveaux jardins, de cataloguer d’autres produits en voie de disparition, de créer de nouvelles Sentinelles et Marchés de la Terre pour aider les producteurs, éleveurs et pêcheurs africains, d’organiser des activités d’éducation dans les écoles, de promouvoir une alimentation locale, d’impliquer les communautés de manière plus active, en investissant en particulier dans la jeunesse et les femmes.

COMMENT FONCTIONNE LE PROJET                   

300 €
Mise en place de nouveaux jardins scolaires et communautaires
Travail des collaborateurs locaux ; achat de matériel ; formation sur les thèmes de l’agroécologie, de la biodiversité, de la consommation locale, l’organisation des producteurs, la valorisation des produits locaux.

300 €
Entretien des jardins existants et renforcement du réseau
Travail des collaborateurs locaux ; rencontres de formations ; échanges de savoirs intercommunautaires ; organisation d’évènements locaux ; participation à des évènements nationaux et internationaux, à des initiatives pédagogiques, promotionnelles, politiques ; bourses d’étude pour les jeunes Africains.

120 €
Sauvegarde de la biodiversité et travail pour l’Arche du Goût africaine
Travail de cartographie des territoires pour identifier les variétés végétales locales, les insérer dans le catalogue international de l’Arche du Goût et les valoriser à travers différentes activités (dans les jardins, avec les écoles, avec les chefs et cheffes…)

180 €
Coordination générale du projet et communication
Coordination des responsables nationaux et locaux des jardins ; assistance technique des agronomes ; diffusion de matériel didactique ; communication du projet au niveau local et international ; analyse et évaluation des résultats et de l’impact du projet sur les communautés locales.

Plus de 3000
jardins actifs
35
pays
+345 000
individus impliqués

SOUTENEZ LE RÉSEAU DES JARDINS EN AFRIQUE                       

Un seul jardin n’est qu’une goutte dans l’océan face aux problèmes que rencontre l’Afrique au quotidien. Mais si ces jardins poussaient par milliers, par dizaines de milliers, au sein d’un même réseau, leur force en deviendrait irrépressible. Tous ensemble, ils peuvent se faire entendre d’une seule voix : une voix contre l’accaparement des terres, l’invasion des OGM et de l’agriculture intensive, en faveur des techniques agricoles naturelles, de la durabilité et de la souveraineté alimentaire. Un espoir pour des milliers d’hommes et de femmes sur le continent.

Choisissez le montant de votre don

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Faites un don

Saisissez vos coordonnées

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Verificare i campi di questa sezione

Choisissez votre mode de paiement

FAITES UN DON PAR VIREMENT BANCAIRE

Si vous préférez, vous pouvez faire un don en payant par virement bancaire en utilisant les références suivantes :

Bénéficiaire
Fondazione Slow Food per la Biodiversità Onlus

IBAN
IT 75 F 0326846040052878155042

Swift Bic
SELBIT2BXXX

Slow Food est présent au Malawi depuis 2017. Le mouvement y cultive 130 jardins potagers et a récemment formé 500 personnes pour en ouvrir 30 de plus. Nous enseignons la diversification des cultures, la production d'aliments meilleurs, nourrissants et naturels. Il s'agit d'une aide efficace pour les populations locales qui souhaitent conquérir leur souveraineté alimentaire.